Visite de la Chartreuse Saint-Julien

Dernière mise à jour :

Nous avons visité la Chartreuse Saint-Julien et la chapelle Saint-Julien de Petit-Quevilly (Seine-Maritime) en famille lors d’un séjour en Normandie le 29 octobre 2016.

Les Chartreux au Sud-Est du village de Petit-Quevilly, carte de l’état-major, 1820-1866 [© IGN 2018]

La fondation de la Chartreuse Saint-Julien remonte à 1667 lorsque les chartreux s’installent dans les bâtiments d’un ancien prieuré autour de la chapelle Saint-Julien. En 1682, les bâtiments devenant trop petits après l’arrivée de frères de la Chartreuse Notre-Dame-de-la-Rose de Rouen, les moines décident de faire construire une nouvelle chartreuse à l’Est. En 1698, les religieux s’installent dans les parties déjà édifiées de la nouvelle chartreuse dont la construction s’étendra jusqu’au XVIIIe siècle.

Une reconstitution en 3D de la Chartreuse Saint-Julien est consultable sur le site internet de la ville de Petit-Quevilly.

Lieux d’implantation de la chapelle à l’Ouest et de la Chartreuse à l’Est, photographie aérienne, 2015 [© IGN 2018]

Mon sextaïeul, Nicolas Auger (1739-1808), était domestique à la Chartreuse Saint-Julien de Petit-Quevilly entre 1761 et 1767. Sa fiche généalogique est consultable sur Geneanet.